Les jeunes et la nationalité française

La nationalité est le lien juridique et politique qui relie une personne à un État. Elle constitue la ligne de partage entre celles et ceux qui ont la nationalité de cet État (les « nationaux ») et celles et ceux qui ne l’ont pas (les étrangères et les étrangers)

Article mis en ligne le 18 janvier 2021

Êtes-vous ou pouvez-vous être français·e ?
- « Sont considérées comme étrangers au sens du présent code les personnes qui n’ont pas la nationalité française, soit qu’elles aient une nationalité étrangère, soit qu’elles n’aient pas de nationalité » (code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile – Ceseda, art. L. 111-1).
Dans tous les cas, pour faire valoir ses droits liés à la nationalité française, un jeune devra en apporter la preuve.
Il est donc important que les jeunes et leur famille se repèrent dans les multiples règles relatives à la nationalité.